Grève dans l’éducation du palier du secondaire Le mot d’ordre bien suivi dans les lycées

Aller en bas

Re: Grève dans l’éducation du palier du secondaire Le mot d’ordre bien suivi dans les lycées

Message par Admin le Mar 6 Oct - 19:20

Grève dans l’éducation du palier du secondaireLe mot d’ordre bien suivi dans les lycéesLes
enseignants des trois lycées que compte Akbou ont répondu favorablement
à plus de 80% au mot d’ordre de grève lancé, vendredi 2 octobre, par
l’IAFP (Intersyndical autonome de la Fonction publique), section
éducation, selon des informations recueillies auprès de celle-ci.

Les
cours n’ont pas eu lieu dans les trois lycées. Le Cnapest (Conseils
national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et
technique) étant le seul syndicat effectivement représenté au niveau
d’Akbou, la grève n’a été observée qu’au niveau des lycées. Dans les
autres paliers de l’enseignement, les cours ont eu lieu normalement,
car le Satef (Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de
la formation) ne fait pas le poids à Akbou et les quelques affiliés
qu’il compte encore sont dans l’impossibilité de mener une action.
Quant aux autres syndicats ayant ratifiés l’appel à la grève, ils ne
sont pas représentés à Akbou. M. Maloum, coordinateur du Cnapest au
niveau du lycée Hafsa, nous dit : “Nous sommes déterminés à aller de
l’avant jusqu’à la satisfaction pleine et entière de nos
revendications exprimées dans le mot d’ordre de grève. Nous avons
accordé suffisamment de temps au ministère pour qu’il se penche sur
elles”. Ces revendication, pour rappel, exprimées dans la plate-forme
de revendications de l’IAFP en date du 21 avril 2009, ont trait
essentiellement à l’amélioration des conditions de travail,
l’association des syndicats autonomes dans la gestion des fonds des
œuvres sociales, l’augmentation du point indiciaire et son indexation
au pourvoir d’achat, instauration d’un régime de retraite en mesure
d’assurer une vie décente aux travailleurs et particulièrement pour le
secteur de l’éducation, la résolution du problème de surcharge des
classes et des programmes. Ce dernier point se pose de façon cruciale
au lycée Debih-Cherif. Y. Bentizi, coordinateur du Cnapest au niveau de
ce lycée, nous a déclaré : “En sus du fait que notre lycée accueille
quelque 400 élèves en plus de ses capacités pédagogiques, nous assurons
les cours dans des dortoirs aménagés en classes depuis 2001, date à
laquelle l’annexe du lycée a été réformée par les services techniques”.
Certains de ces dortoirs ont été aménagés en classes d’études depuis
déjà... 1987, avant même que l’annexe ne soit réformée, nous assure un
ex-élève de ce lycée. Comme promis dans la déclaration appel rendu
publique par l’IAFP, le mot d’ordre de grève ratisse large à Akbou.
avatar
Admin
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://zikabyle.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum